ACCIDENT MORTEL SUR LA ROUTE DE KAFFRINE AVEC 54 MORTS: A l’origine du drame, une défaillance mécanique

 ACCIDENT MORTEL SUR LA ROUTE DE KAFFRINE AVEC 54 MORTS:  A l’origine du drame, une défaillance mécanique

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 heures du matin, aux environs de la localité de Sikilo, département de Kaffrine, un bus en provenance de Dakar est entré en collision avec un autre venant de Kédougou. A l’origine du drame qui a fait 41 morts, l’éclatement d’un pneu.

 

Le bilan de l’accident survenu sur la route de Kaffrine est lourd. Selon les dernières informations, il est passé de 38 à 54 morts. Quant au nombre de blessés, il dépasse la barre de la centaine. Les premiers éléments de l’enquête ouverte sur instruction du Procureur du tribunal de Kaolack, indique que la cause du sinistre est liée à une défaillance mécanique. Selon certains témoignages, un pneu de l’un des bus a éclaté alors que les deux véhicules roulaient à vive allure. Il convient de souligner que le choc a eu lieu sur une ligne droite où la route, avec une largeur de plus de 7 mètres et des accotements, est en très bon état. Mieux toutes les formes de signalisations, verticales comme horizontales, y sont lisibles. Et la visibilité est également très bien dégagée sur cet axe routier.

Informé de l’accident mortel, le Président de la République, Macky Sall n’a pas hésité à décréter un deuil national de trois (3) jours, à partir de demain, lundi 9 janvier. Mieux, a-t-il ajouté sur Twitter, un Conseil interministériel se tiendra le même jour pour l’adoption de mesures fermes sur la sécurité routière et le transport public des voyageurs.

La morgue de l’hôpital régional de Kaolack a été mise en contribution après la saturation de celui de Kaffrine. Les blessés ont été référés à l’hôpital de Kaffrine et vers l’ESP Ibrahima Niasse.

Une délégation gouvernementale s’est rendue au chevet des blessés à Kaffrine et à Kaolack. Elle est composée des ministres des Transports terrestres, Mansour Faye, de la Santé, Marie Kermesse Ngom, de l’Équité territoriale et de la Solidarité nationale, Samba Ndiobène Ka, et de l’Urbanisme, Abdoulaye Seydou Sow, Maire de Kaffrine.

 

 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *