CAMPAGNE ELECTORALE: Quand YAW instrumentalise l’homosexualité pour dénigrer Benno

 CAMPAGNE ELECTORALE: Quand YAW instrumentalise l’homosexualité pour dénigrer Benno

La question de l’homosexualité sera-t-elle le thème centrale de la campagne de la coalition Yewwi Askan Wi ? Tout semble indiquer que oui…Ousmane Sonko, Barth et Cie semblent considérer cette thématique comme le talon d’Achille de la majorité sortante. Et sur les réseaux sociaux, leurs militants amplifient cette campagne de communication pour stigmatiser BBY comme une coalition  pro-gay.

Voilà trois jours que la campagne électorale a démarré, en vue des élections législatives. Les coalitions en lice mettent en œuvre des programmes divers. Pour le début, la plupart ont préféré rendre visite aux chefs religieux afin, selon eux, de recueillir leurs prières.

Côté discours, ce n’est pas encore le temps des sorties incendiaires. Pour le moment, certaines coalitions, notamment de l’opposition,  ont décidé de consacrer l’essentiel de leur communication à déceler les insuffisances de la majorité sortante. Si certaines comme AAR Sénégal axent leur stratétégie sur des sujets comme la gestion du foncier ou le pouvoir d’achat, d’autres comme Yewwi Askan Wi mettent en avant le fait que la majorité sortante a rejeté la proposition de loi criminalisant l’homosexualité.

Dans une vidéo publiée le premier jour de la campagne, Barthélémy Dias, maire de Dakar et tête de la liste départementale pour la coalition Yewwi Askan Wi, donne le ton. S’adressant aux Dakarois, il leur rappelle que les députés de Benno Bokk Yakaar avaient refusé de voter la loi criminalisant l’homosexualité sans faire plus de commentaire. Après cette sortie de l’ex Président des Jeunesses socialistes, les militants de YAW, très actifs sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, embouchent la trompette de la dénonciation de ce prétendu agenda pro gay de la majorité sortante.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.