CONCERT DE CASSEROLES DES ÉTUDIANTS DE ZIGUINCHOR: Ousmane Sonko implacable…

 CONCERT DE CASSEROLES DES ÉTUDIANTS DE ZIGUINCHOR:  Ousmane Sonko implacable…

Des étudiants de Ziguinchor ont, avant-hier, organisé un concert de casseroles pour réclamer une subvention que leur devait la mairie de la ville pour le paiement de la location de l’immeuble qu’ils occupent à Dakar. Le premier magistrat de Ziguinchor a fait face à la presse pour apporter sa version des faits. Selon Ousmane Sonko, ces jeunes ont été instrumentalisés par des jeunes pour mener un combat dont l’objectif final « c’est de me mettre en mal avec la jeunesse sénégalaise qui me voue une admiration ».

Poursuivant, il fait savoir que les mairies n’ont pas de compétence en matière d’enseignement supérieur. «Les compétences transférées à la mairie en matière d’éducation nationale s’arrêtent au niveau préscolaire et élémentaire. Donc un maire peut être épinglé s’il intervenait au niveau de l’enseignement supérieur et rappelez-vous que Khalifa Sall a eu tous les démêlés qu’il a eus parce que simplement on l’a accusé d’avoir fait des dépenses qui sortaient du cadre de ses compétences en tant que maire », a ajouté le maire de Ziguinchor. D’après lui, depuis qu’il est à la mairie de Ziguinchor, il s’est obligé une discipline budgétaire et financière. «A chaque fois qu’on m’a soumis des dépenses qui ne me semblaient pas relever de mes compétences et qui n’étaient pas rattachés à une ligne budgétaire, j’ai refusé de le faire. Je ne vais pas verser dans l’illégalité. Et tout le Sénégal sait que s’il y a un homme politique qui est recherché aujourd’hui à l’abattage, c’est Ousmane Sonko », a indiqué l’édile de la ville de Ziguinchor.

Dans un autre registre, Ousmane Sonko reconnaît qu’il a viré des gens de la mairie de Ziguinchor. Il dit les avoir renvoyés parce qu’ils ne servaient pas à la mairie. « J’ai trouvé 700 employés pour une mairie comme Ziguinchor et beaucoup d’entre eux étaient grassement payés pour ne rien faire. Certains étaient des griots du maire. Je les ai renvoyés et j’assume. J’ai décidé de gérer correctement cette mairie et ce sont ces réajustements qui nous ont permis d’inverser la tendance. J’ai ponctionné partout », a soutenu Ousmane Sonko.

 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *