COUPE DU MONDE : 8ES DE FINALE Le Brésil et la Croatie se retrouvent en quart de finale

 COUPE DU MONDE : 8ES DE FINALE  Le Brésil et la Croatie se retrouvent en quart de finale

Vainqueurs respectivement du Corée du Sud (4-1) et le Japon (1-1 a.p, 3-1 tab), le Brésil et la Croatie se qualifient en quart de finale de la Coupe du monde.

Dominateurs les Brésiliens n’ont laissé aucune chance à l’équipe coréenne, lundi soir en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Les partenaires de Neymar Jr, titularisé malgré sa blessure à la cheville, ont fait le travail en première période. C’est l’attaquant du Real Madrid, Vinicius Junior qui a allumé la première mèche. En effet, Raphinha a fait la différence à droite avec un crochet pour repiquer dans l’axe et s’appuyer sur Paqueta en une-deux. Le ballon lui est rendu par un tacle adverse, il centre en retrait et Neymar donne à Vinicius qui ouvre le score d’un bel enroulé du droit (7e).

Puis le Brésil a fait le break sur un penalty. Richarlison s’écroule dans la surface de la Corée du Sud, touché par la tentative de dégagement de Woo-young Jung. L’arbitre Turpin siffle un penalty. Neymar marque le but du (2-0, 13e) pour le Brésil, sur penalty du plat du pied droit en visant la base du montant. Le gardien Seung-gyu Kim en est resté figé sur sa ligne.
Il s’agit du 76e réalisation de Neymar en sélection en 123 matches. Son 7e but en Coupe du monde en 12 matches. Les 6 derniers buts de Neymar avec le Brésil ont tous été inscrits sur penalty.

Sonnés par ces deux buts encaissés en moins de 15 minutes, les Coréens vacillent et les sud américains en profitent pour enfoncer les partenaires de Son.

En plein temps fort, l’attaquant des Spurs, Richarlison se joue de la défense adverse et donne à Marquinhos pour une action à trois en première intention avec Thiago Silva. Ce dernier gratifie Richarlison qui conclut dans la surface, du gauche au sol (3-0, 29e).

Le festival des brésiliens a continué et avant même la mi-temps, le Brésil a inscrit le but du KO qui tue définitivement le suspense du match. Sur une contre-attaque, sous l’impulsion de Richarlison qui progresse dans l’axe avant de servir Vinicius Jr à gauche. L’attaquant de Tottenham offre une offrande lobée du droit, pour la volée payante du pied droit de Lucas Paqueta dans la surface (4-0, 36e). C’est le score à la fin de la première période. Le Brésil est en démonstration sur la pelouse de Doha, avec quatre buteurs différents au tableau d’affichage comme le symbole d’une prestation collective aboutie et très séduisante.

En seconde période, les hommes de Tite ont géré leur avance mais les coréens sont parvenus à réduire le score. Dans la foulée d’un coup franc sud-coréen mal repoussé dans l’axe par la défense du Brésil, Seung-ho Paik met toutes ses forces dans sa frappe croisée du gauche à plus de vingt mètres et réduit l’écart de fort belle manière (4-1, 76e). Le score ne bougera pas et le Brésil atomisz ainsi la Corée du Sud et se file en quart de finale où il défiera la Croatie.

 

La Croatie au bout du bout du suspense…

 

La Croatie s’est qualifiée en quart de finale, pour la troisième fois de son histoire.

Dominateurs les partenaires de Matteo Kovacic ont souffert par moment mais ont dominé presque toute la rencontre face à l’équipe japonaise.

Juste avant la mis-temps, le Japon avait allumé la première mèche. Sur un corner joué en trois temps par les Japonais, Doan centre depuis le côté droit. Yoshida, au second poteau, remet vers Maeda qui ajuste du gauche et en force Livakovic (0-1, 43e). Le Japon a mené à la pause et pourtant Perisic et Kramaric ont marqué chacun une grosse occasion pour permettre à leur équipe de remettre les pendules à l’heure.

Dix minutes après la seconde période, les vice-champions du monde ont réussi à revenir à la marque. En effet, la Croatie revient au score. Sur un centre parfait de Lovren depuis le côté droit, Perisic, à l’entrée de la surface, devance Ito et Tomiyasu pour placer un puissant coup de tête croisé. Gonda est battu sur sa gauche (1-1, 58e).
C’est le 10e but marqué par l’attaquant de Tottenham en tournoi majeur, phase finale d’Euro ou de Coupe du monde. Il devance désormais Davor Suker, auteur de 9 réalisations.

Ensuite le score n’a pas évolué malgré quelques tentatives de part et d’autres. La Croatie a beaucoup insisté pour renverser la rencontre mais la décision se fera durant la séance fatidique des tirs au but. Minamino, Mitoma, Yoshida ratent leur tentative. Vlasic, Brozovic, Pasalic assurent côté Croate et le jeu est fait. C’est donc au bout du suspense que la Croatie se qualifie pour les quarts de finale, pour la troisième fois de son histoire.

Les réactions après les rencontres…

« C’est difficile de parler en ce moment de Pelé, mais on lui souhaite le meilleur. Nous espérons qu’il va se rétablir le plus rapidement possible. J’espère qu’il a aimé cette victoire, qu’il en a profité. Obtenir des résultats comme ça, c’est une grande fierté. Jamais je n’aurais imaginé atteindre ce chiffre (76 buts inscrits en sélection, à une longueur de Pelé, ndlr), je suis heureux », a déclaré Neymar au micro de beIN Sports.

Avant de revenir sur sa blessure.
« J’avais très peur parce que j’allais très bien, après une très bonne saison. Souffrir d’une blessure comme celle que j’ai eue, c’est très dur. L’autre jour, j’ai passé la nuit à beaucoup pleurer. Ma famille le sait, mais tout s’est bien passé. Cela en valait la peine », a déclaré Neymar dans des propos relayés par Globoesporte.

« Le moment est définitivement venu d’aller plus loin. On rêve du titre, mais il faut y aller étape par étape. C’était le quatrième match aujourd’hui, il en reste trois à jouer. Nous sommes très préparés, avec nos têtes concentrées sur l’obtention de ce titre », a indiqué le numéro 10 de la Seleção.

De son côté, Vinicius dédie la victoire à Pelé.

«Nous sommes très heureux d’avoir gagné ce match aujourd’hui, nous souhaitons le meilleur à notre roi. Il a besoin de notre soutien, j’espère qu’il puisse célébrer notre victoire. C’était un grand match, avec une grande équipe. Nous avons réussi à bien jouer, nous sommes heureux. La Croatie ? C’est une équipe difficile qui est arrivée en finale de Coupe du Monde. À chaque étape, on jouera les meilleurs, donc on doit être prêt», a assuré Vinicius sur BeIN Sports.

Défait par le Brésil, Paulo Bento a annoncé son départ à la Corée.

«C’est une décision que j’avais déjà prise en septembre. Je suis satisfait et fier d’avoir entraîné ce groupe. Je vais me reposer et je verrai ensuite ce qu’il faut faire. Le résultat est juste, c’est une qualification logique de la meilleure équipe, qui est une des grandes candidates au titre. Et nous sommes fiers de notre parcours», a-t-il confirmé en conférence de presse.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *